Imprimer cette page
Imprimer en PDF

Week-end en circonscription

Création de @pi Solutions à Lanuéjouls

Vendredi soir, je répondais à l’invitation d’Elodie et Fabrice Faury, jeunes entrepreneurs de la commune de Lanuéjouls. Ingéniéristes en solutions professionnelles dans le domaine des Technologies de l’Information et de la Communication, ils ont choisi d’investir et de s’impliquer dans notre territoire. J’ai souhaité être à leurs côtés lors du lancement officiel de leur belle aventure entrepreneuriale.

Réunion publique sur le projet de méthanisation – Montbazens

Samedi, j’intervenais, aux côtés d’Antoine Stouff , Président de l’association énergies vertes agricoles du Montbazinois (EVAM), des élus locaux et des représentants de l’Etat sur le projet Prometer. Véritable dynamique de territoire, ce projet, est porté par les agriculteurs et bâti autour d’un partenariat associant l’entreprise Enéria Ren et la Caisse des dépôts et consignations. Cette réunion publique marquait l’entrée de ce projet dans une phase plus opérationnelle, après des années de mobilisation des acteurs locaux. Devant plus de 120 personnes, j’ai rappelé l’intérêt que porte à la collectivité régionale à ce dossier qui fédère 73 agriculteurs et dont la production en énergie serait équivalente à la consommation de 1500 foyers. J’ai présenté les dispositifs d’aide possible sur ce projet précis dont l’investissement s’élève à 16 millions d’euros pour une création nette d’emplois de 8/10 équivalents temps plein. Bien sûr j’ai insisté sur la véritable dynamique territoriale qui l’anime : agriculteurs, industriels, collectivités et citoyens.

Pose de la première pierre du casino de Cransac

C’est un moment important qu’a connu la commune de Cransac, samedi dernier, avec la pose de la première pierre du futur casino. Prévu pour être mis en service en mars 2015, il  accueillera 1000 m2  de salles de jeux, mais aussi une salle de restauration, une activité snack et des animations intérieures et extérieures. Sa création génèrera une trentaine d’emplois et pourrait attirer 80 000 visiteurs par an. Une bonne nouvelle pour le bassin de Decazeville-Aubin et pour Jean-Paul Linol, maire depuis 21 ans, qui se retire avec le sentiment du devoir accompli. Ayant eu plaisir à travailler à ses côtés, je n’ai bien sûr pas manqué de louer, dans mon allocution, « sa disponibilité, son élégance subtile et son honnêteté intellectuelle vivifiante ».


Partager sur Facebook