Imprimer cette page
Imprimer en PDF

Vote du Prolongement de l'action militaire en Syrie contre Daech


L'Assemblée  a voté mercredi le prolongement de l'intervention militaire contre l'Etat islamique en Syrie.

Conformément à la Constitution, ce débat intervient dans les quatre mois qui suivent le déclenchement de l'opération.

Ce vote s'est fait à la quasi-unanimité : Sur les 529 votants, 517 ont voté oui, 2 ont voté contre et 10 se sont abstenus.

Le Premier ministre a rappelé, lors du débat qui précédait le vote, que  "Si Daesh a tant prospéré, c'est parce que le régime de Bachar Al-Assad lui a laissé les coudées franches. "

Il a également récusé l'envoi de troupes militaires françaises au sol, comme l'opposition et comme le président de la République l'avait affirmé mardi soir à Washington.

"La France n'interviendra pas au sol, ce sont les forces locales que nous allons accompagner, que nous aidons déjà depuis plusieurs mois qui vont faire ce travail au sol", a déclaré François Hollande aux côtés de Barack Obama


Partager sur Facebook