Imprimer cette page
Imprimer en PDF

Une bonne nouvelle économique et sociale pour notre territoire !


Vendredi 10 octobre, j’ai assisté à Toulouse à la signature du contrat d’appui pour le projet industriel de relocalisation et modernisation de l’usine LISI AEROSPACE de Villefranche-de-Rouergue.

Martin Malvy, au nom de la région Midi-Pyrénées, et Emmanuel Viellard, vice-président directeur général du groupe LISI, ont cosigné ce contrat.

Un contrat attendu  avec impatience depuis l’annonce par le groupe LISI en mai dernier qu’il investirait dans le site de Villefranche.

Ce projet industriel qui bénéficie d’une aide régionale ainsi que d’une avance de 2,3 M€ de la région, bénéficie également de 4,75 M€ d’aide de l’Etat dans le cadre de sa politique de réindustrialisation.

Ce projet ce sera concrètement 300 emplois nouveaux d’ici 2017 pour le bassin villefranchois !

Comme en mai 2014, à l’annonce de ce projet, je ne peux que me réjouir de cette nouvelle. Les retombées seront importantes pour l'économie locale, surtout en matière d'emploi.

Vote aujourd’hui du texte sur la transition énergétique

Le projet de loi sur la transition énergétique pour la croissance verte a été adopté cet après-midi à une très large majorité de gauche par 314 voix pour.

Moins de nucléaire, plus d'énergies renouvelables

A lui seul, l'article 1er du projet de loi a donné lieu à trois jours complets de débats. Il comprend des objectifs chiffrés pour les prochaines décennies, prévoyant notamment de réduire la part du nucléaire dans la production d'électricité de 75 à 50% à l'horizon 2025.

Objectif affiché du gouvernement : développer "une énergie plus propre, plus sûre et la moins chère possible", en portant la part des énergies renouvelables à 23% en 2020 et 32% en 2030.

Un "chèque énergie" pour les ménages modestes

C'est l'une des mesures phares du projet, destinée à protéger les "consommateurs en situation de précarité énergétique". La loi prévoit en effet la mise en place d'un "chèque énergie" qui permettra aux ménages modestes de payer les dépenses d'énergie pour leur logement ou les investissements réalisés pour maîtriser sa consommation ou améliorer sa "qualité environnementale".

La lutte contre "l'obsolescence programmée" ?

Les industriels limitent-ils la durée de vie de nos appareils ménagers pour nous pousser à racheter du neuf ? Le texte s'attaque à cette stratégie de "l'osolescence programmée" Une tromperie sur "la durée de vie du produit intentionnellement raccourcie lors de sa conception" pourra être punie de deux ans de prison et 300 000 euros d'amende.

AGENDA

Mardi 14 :

10h30 : Réunion du bureau du groupe SRC

11h : Réunion du groupe SRC

15h : Questions au gouvernement

16h15 : Vote de la loi sur la Transition énergétique

17h15 : Auditions de la mission sur les SIQO

18h30 : Examen du PLF en séance

21h30 : Examen du PLF en séance (suite)

Mercredi 15 :

8h30 : Réunion des membres SRC de la Commission des Affaires économiques

9h30 : Réunion de la Commission des Affaires économiques

11h : Réunion du groupe SRC

15h : Questions au gouvernement

17h : Examen du PLF en séance

21h30 : Examen du PLF en séance (suite)


Partager sur Facebook