Imprimer cette page
Imprimer en PDF

Lancement de la fusée Ariane

 Je me suis rendue en Guyane avec une délégation parlementaire pour assister au lancement de deux satellites de télécommunications par la fusée Ariane 5, depuis la base de Kourou.

Samedi 6 décembre,   DIRECTV- 14 pour la société américaine DirecTV et GSAT-16 pour l'agence spatiale indienne ISRO. ont été mis sur orbite. Le lanceur européen a ainsi signé son 63ème succès d'affilée depuis 2003.

J'ai souligné que : " Ce programme démontre la position de force de l'industrie spatiale européenne reconnue par les  grands opérateurs et constructeurs du secteur des télécommunications spatiales."

A l'image des grandes découvertes qui ont jalonné le parcours de l'humanité, l'aventure spatiale est riche en moments historiques, comme le dernier en date, le 12 novembre 2014, lorsque la sonde cométaire européenne Rosetta s'est posée. Comme tous les satellites qui ont ouvert de nouvelles voies pour la recherche scientifique, cette sonde pourrait  nous en apprendre plus sur l'origine de notre système solaire ou encore sur l'apparition de la vie sur la Terre.

Les satellites améliorent notre qualité de vie au quotidien.  En fournissant des données en temps réel, ils facilitent le fonctionnement de notre société, en constante mutation, dans des domaines aussi divers que la météorologie, la navigation, la gestion des ressources naturelle, la sécurité maritime, la prévention et le suivi des risques naturels et bien sûr les télécommunications, outils indispensables à la lutte contre l'isolement des zones les plus reculées et à l'égalité des territoires. 

Le lancement de ces deux nouveaux satellites est un pas de plus pour  l'amélioration de la qualité des réseaux, téléphoniques et internet, et la disparition des zones blanches. 

Enfin, ce dernier  succès d'Ariane 5, au lendemain du conseil ministériel de l'Agence Spatiale Européenne, ne peut que conforter le choix des états membres de poursuivre l'aventure avec le futur lanceur Ariane 6, symbole d'une co-construction réussie à l'échelle européenne.

La force de l'Europe dans l'activité spatiale vis à vis des concurrents  en dépend. Les enjeux sont certes scientifiques mais aussi économiques et sociaux avec à la clé un développement de la croissance et des emplois, de la compétitivité de nos entreprises et leur capacité d'innovation. Je tiens à féliciter toutes les équipes du CNES et d'Arianespace, qui ont contribué au programme Ariane, vitrine du savoir-faire français dans une filière d'excellence en Europe.

Je tiens à féliciter l'implication, le professionalisme, le savoir-faire de l'ensemble des équipes qui ont permis ce succès !

AGENDA :

Lundi 1er décembre :

9h-18h : Permanence Decazeville

Mardi 2 décembre :

10h30-20h30 : Déplacement à Bruxelles de la Mission sur les Signes d'Origine et de Qualité

Mercredi 3 décembre :

9h : Réunion des commissaires SRC à la CAE

9h30 : Réunion de la CAE

15h : Séance de questions au gouvernement

16h-19h : Auditions d'Ubifrance et de la FFS




Partager sur Facebook