Imprimer cette page
Imprimer en PDF

La loi sur la transition énergétique définitivement adoptée

Le projet de loi relatif à la Transition Énergétique pour la Croissance Verte vient d'être définitivement adopté.

Présenté lors de la Conférence environnementale, décliné en Région avec les débats nationaux sur la transition énergétique, discuté au Conseil national de la transition énergétique, le texte aura été l’objet d’un travail parlementaire de plus de 10 mois.

Le contenu de cette loi reprend de nombreux engagements de campagne de 2012 :  la capacité nucléaire sera ainsi plafonnée à 63,2 Mgw et la part du nucléaire limitée à 50% de la production d’électricité d’ici 2025.

Des objectifs ambitieux ont été inscrits dans la loi, notamment le fait de tenir compte de la rareté des ressources, de la pollution, de la précarité, du gaspillage, du chômage. Cette nouvelle vision de notre économie et de note société s'est imposée à l'Assemblée nationale après s'être opposée au conservatisme du Sénat.

Ce texte appelle à l’ouverture de nouvelles décisions, en particulier  en matière de fiscalité écologique et de démocratie environnementale.

Au lendemain du Sommet mondial des consciences et à quelques mois de la COP 21, la loi relative à la Transition Écologique pour la Croissance Verte est une première étape vers la construction d'un nouveau modèle de développement économique, social et écologique.     



Partager sur Facebook