Imprimer cette page
Imprimer en PDF

Viguié constructions métalliques – Villefranche-de-Rouergue




Ce vendredi, j'ai assisté à l'inauguration de la nouvelle ligne de production de l'entreprise villefranchoise Viguié qui avait convié les élus, partenaires, clients et fournisseurs.

Elle dispose désormais d'un système de production entièrement revu: grenaillage, perçage et peinture.

Sous la houlette de Michel et Stéphanie Viguié - les dirigeants de cette PME villefranchoise - c'est un investissement d'1 million d'euros qui a été consenti. Une stratégie qui permettra de gagner en compétitivité ainsi que de parfaire les conditions de travail sur le site.

C'est dans le cadre des contrats d'appui qu'une subvention de 180'000 euros a été attribuée par la Région Midi-Pyrénées.

Cette mesure concerne des entreprises de toute la région et a permis la création de plusieurs milliers d'emplois nouveaux notamment dans les TPE et petites PME depuis sa mise en œuvre.



La BPI : un outil auservice de la production


La création de la banque publique d'investissement, votée par l'Assemblée, marque un tournant politique et économique.

Premier des soixante engagements du Président de la République, sa place dit son importance dans notre stratégie de reconquête industrielle et de compétitivité.

Après 10 ans de laisser-aller qui ont détruit notre industrie, l'Etat s'est donnée une force de frappe financière massive qui va permettra d'alimenter le financement des entreprises, de développer les nouvelles filières industrielles et la transition écologique, d'orienter l'épargne vers l'investissement.

Il y aura à nouvau un pilote dans l'avion de notre économie.

L'absence complète des députés de la droite lors de l'examen et du vote de la loi est consternante. C'est bien plus que la conséquence de ses déchirements. C'est l'enterrement en son sein du gaullisme qui croyait au patriotisme industriel et volontariste.

Une nouvelle fois, c'est la gauche, dans toutes ses composantes, qui relève le drapeau de notre économie en faisant renaître l'un de ses fondamentaux: mettre la finance au service de la production.

Nous saluons l'engagement total du ministre de l'Economie et des Finances, Pierre Moscovici, qui a porté ce projet de bout en bout.


Partager sur Facebook