Imprimer cette page
Imprimer en PDF

Modification du fonctionnement du dispositif RGE

 

Je suis ravie que mes démarches relatives à la simplification pour l'obtention des qualifications RGE, aient pu aboutir.

Sollicitée par de nombreux artisans, j'avais relayé leurs difficultés à de multiples reprises auprès du Gouvernement.

Par courrier, en date du 8 décembre, Clotilde Valter, Secrétaire d'Etat en charge de la simplification, vient de m'informer qu'un projet d'arrêté modifiant le fonctionnement du dispositif RGE a été présenté début novembre au conseil supérieur de la construction et de l'efficacité énergétique.

Ces mesures seront inscrites dans le prochain programme de simplification qui sera annoncé dans les prochaines semaines et qui prendront effet le 1er janvier 2016.

L'Agnobio, le respect du bon

 

Mercredi, j'ai participé à la 2ème rencontre Agnobio, chez Bernard et Jacques GREFFEUILLE à Capdenac, en présence d'Elisabeth MERCIER, directrice de l'Agence bio, des producteurs bio du groupement APROVIA, de Jean-Marie BOUSQUET, de Bousquet Viandes à La Primaude.

A cette occasion, j'ai souligné le travail de fond de l'Agence bio pour le développement et la promotion de l'agriculture biologique et la structuration des filières.

La marque Agnobio, créée il y a 10 ans, est un excellent ambassadeur  de l'engagement de l'artisan éleveur, au service d'une agriculture durable qui respecte l'environnement.

J'ai salué les qualités de visionnaires du bien-manger, de Jacques et Bernard Greffeuille, qui ont compris très tôt qu'il était nécessaire de rentrer dans une démarche de qualité.

A travers le groupement APROVIA, les éleveurs, l'entreprise de transformation Greffeuille, celle de Bousquet Viandes,  se sont donnés les moyens d'un développement équilibré et durable de la filière ovine bio.


Partager sur Facebook