Imprimer cette page
Imprimer en PDF

Journées parlementaires à Bordeaux

Avec mes collègues parlementaires socialistes de l'Assemblée nationale, du Sénat et du Parlement européen, nous nous sommes retrouvés lundi 23 et mardi 24 à Bordeaux pour nos Journées Parlementaires annuelles de rentrée.

A l'ordre du jour officiel du mardi, après une journée de travaux à huis clos lundi: défendre «des réformes justes et progressistes», à commencer par «les retraites, une réforme de gauche», puis «tout pour l'emploi» et «dépenser mieux, investir plus».

Entre autres ministres, Marisol Touraine, Michel Sapin, Arnaud Montebourg, Pierre Moscovici, Philippe Martin y ont pris la parole.

A quelques mois des élections européennes, Martin Schulz, président social-démocrate du Parlement européen et probable candidat à la présidence de la Commission européenne pour les socialistes et sociaux-démocrates, est également intervenu.

Enfin, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault et le Premier secrétaire du PS, Harlem Désir ont conclu les travaux.

Nouveauté de cette édition: le président du Medef, Pierre Gattaz, ainsi que les numéros un de la CGT et de la CFDT, Thierry Lepaon et Laurent Berger, s'exprimeront pour la première fois, par vidéo.

On a senti la volonté d'«allumer quelques boosters en faveur du pouvoir d'achat, car la reprise économique est une petite flamme qu'il ne faut pas étouffer par de la fiscalité», a expliqué à l'AFP l'un des vice-présidents du groupe SRC, Thomas Thévenoud.

Le Premier ministre et son entourage on souligné que le budget 2014 était «un budget de bataille pour l'emploi, c'est l'épine dorsale» et comporte «déjà énormément de mesures de pouvoir d'achat».


Partager sur Facebook