Imprimer cette page
Imprimer en PDF

Je vous remercie de votre confiance

Avec Anne-Marie Escoffier, sénatrice de l'Aveyron, qui vient d'être nommée ministre déléguée chargée de la Décentralisation dans le gouvernement Ayrault II


Résultats des élections sur la 2e circonscription

Chères amies, chers amis, Je veux ici vous remercier chaleureusement de nous avoir élus dès le premier tour avec mon suppléant Fabrice Veysseyre.

En effet, le 17 juin, vous avez confirmé le vote du 10 juin qui m'avait placé à 158 voix de la majorité absolue dès le premier tour. Vous avez même amplifié la large majorité donnée le 6 mai à François Hollande. Je vous remercie de votre confiance.

Grâce à vous et à votre engagement, grâce à votre soutien, nous avons fait une belle campagne au contact direct des électeurs, pour les convaincre de la pertinence de notre projet de société.

Avec Fabrice Veysseyre, nous constatons que notre candidature est en tête dans les 13 cantons de la circonscription et dans la quasi-totalité des communes. En 2007, l'avance était de 585 voix, elle est aujourd'hui de 11669, soit près de 13 points de plus.

C'est avec beaucoup de satisfaction que je note cette forte aspiration au changement pour redresser le pays dans la justice. Elle se traduit par une majorité absolue, large et cohérente à l'Assemblée nationale.

La région Midi-Pyrénées y a largement contribué puisque sur 26 députés, 22 sont de gauche dont 13 femmes.

Je vais désormais travailler dans le groupe de la majorité présidentielle à l'Assemblée nationale. Un groupe qui sera déterminé et vigilant dans son soutien au Gouvernement pour la mise en œuvre des engagements de François Hollande.

Je continuerai mon action au sein de la Commission des Affaires économiques de cette même Assemblée.

Je mesure pleinement les responsabilités qui sont les miennes pour accompagner cette action pour une France plus juste et plus solidaire dans une Europe plus forte.

Je resterai comme je l'ai toujours été, une élue de proximité, disponible et à votre écoute. Je mettrai toute la force de mes convictions et toute ma détermination à faciliter, impulser, coordonner et fédérer toutes les démarches pour l'avenir de notre territoire. Nous savons que François Hollande ne pourra tenir ses engagements qu'en s'appuyant sur une majorité solide avec des partenaires loyaux.

Dans un esprit constructif je continuerai à mener le combat pour les valeurs de gauche et pour défendre l'Ouest Aveyron.

Un gouvernement qui tient ses promesses

Le gouvernement de Jean-Marc Ayrault, chargé de mettre en application les engagements de François Hollande, a commencé, le travail de redressement économique dans la justice sociale.

Après les engagements tenus en matière de baisse de rémunération du Président de la république et des ministres, d'encadrement des prix du loyer, d'allocation de rentrée scolaire et de retraite à 60 ans, le gouvernement «planche» désormais sur le projet de loi de finances 2013.

Il s'est réuni en séminaire afin d'examiner la situation de notre pays.

Le constat est sans appel : la droite a laissé les finances publiques dans un état tout à fait déplorable du fait de ses choix en matière fiscale.

C'est pourquoi, il est urgent de réduire le déficit public.

Comme l'a rappelé le Premier ministre : «l'équilibre budgétaire n'est pas une fin en soi, mais un moyen au service du redressement du pays».

Les orientations du gouvernement reposeront «sur un effort juste, équilibré et partagé» afin de mettre en place la politique de changement voulue par les Français lors des élections présidentielles et législatives.


Partager sur Facebook