Imprimer cette page
Imprimer en PDF

Élections aux Pays-Bas

Élections aux Pays-Bas : ne pas baisser la garde


par Philip Cordey, député de la 4ème circonscription des Français Etablis Hors De France (Circonscription du BENELUX)

Les électeurs néerlandais se sont présentés aux urnes hier pour reconduire avec un large score leur premier ministre Mark Rutte. Le taux de participation de 80%, en hausse par rapport aux dernières élections de 2012, montre une volonté de mobilisation de la part des électeurs. Le leader anti-islam et europhobe Geert Wilders a perdu son pari : il n’a pas gagné cette élection.

Nous aurions, cependant, tort de nous réjouir trop vite. Si, nous, Européens, n’aurons pas à traiter avec un Premier ministre europhobe, la chambre basse néerlandaise compte maintenant cinq députés PVV de plus qui participeront au débat national. Le chapitre des populistes est loin d’être clos. Le ton de cette campagne fut dur et focalisé sur l’immigration et, d’évidence, les électeurs ont été ramenés vers la droite au prix de certaines compromissions.

Après les chocs du Brexit et de l’élection de Donald Trump, les élections nationales prennent une dimension internationale. L’attention de nos voisins européens est désormais focalisée sur notre campagne présidentielle. Dans cette dernière ligne droite, défendons un projet qui associe protection et émancipation, et rassemblons-nous pour faire reculer la vague populiste.


Partager sur Facebook