Imprimer cette page
Imprimer en PDF

Belle victoire de Carole Delga dans notre région !

 

Grâce au sursaut républicain, le Front National ne remporte aucun exécutif régional.

La mobilisation des Français, électeurs du premier tour, et le retour aux urnes, ce dimanche 13 décembre  des abstentionnistes, ont permis de faire barrage au FN.

Le vote protestataire du 1er tour qui s'est porté sur l'extrême-droite  ne s'est pas amplifié. C'est la preuve que les Français refusent tout ce qu'incarne le FN : sectarisme, haine et division.

Mais les résultats de ces élections régionales résonnent comme un avertisseur : l'extrême-droite réalise son meilleur score historique avec plus de 6,6 millions de voix, soit 200 000 de plus qu'en 2010.

En Midi-Pyrénées, le FN progresse moins vite que dans d'autres régions.

Carole Delga , qui arrive en tête dans les 8 départements et obtient la majorité absolue dans 4, a su rassembler au-delà des voix de gauche, pour une région solidaire, en faisant plus que doubler ses voix du 1er tour.

Sur la globalité de la grande Région, Carole Delga arrive également en tête avec 44,81 %.

Au niveau départemental, la tendance s'est inversée entre les deux tours avec une participation record de 64 % : Carole Delga arrive largement en tête avec 41,10 %. Le FN se place en 3è position.

 Un double enseignement est à  tirer de ces élections.

Les résultats de ce second tour prouvent que seule la gauche unie peut gagner. Ce dont il faut tenir compte.

Il nous appartient également,  ensemble aujourd'hui, de s'interroger sur cette montée du FN. Pourquoi en est-on arrivé là ? Pourquoi engrange-t-il  autant de voix ?

Nous devons impérativement entendre cet appel et mettre en oeuvre des politiques qui répondent aux  attentes sociales et redonnent  confiance à notre action.

A la tête de notre grande Région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées, Carole Delga  succède à  Martin Malvy aux côtés duquel je suis fière d'avoir travaillé.

La région est un véritable moteur pour le développement économique, le transport, la solidarité, l'équilibre entre les territoires.

Avec ses expériences professionnelles en qualité de  directrice  du développement économique à la Région et  d' élue - en qualité de maire, de vice-présidente à la Région en charge de la ruralité et  des services au public, de députée, de ministre -  Carole Delga connait parfaitement les territoires.

En tant qu'Aveyronnais, n'oublions pas que, ministre,  elle a cristallisé dans la loi, la reconnaissance des indications géographiques pour les produits manufacturés, véritable attente pour nos productions locales, comme les couteaux de Laguiole.

Tout en s'inscrivant  dans la continuité de l'action du président Martin Malvy, Carole Delga saura mettre en oeuvre des politiques innovantes qui  préserveront les équilibres et les spécificités des territoires ruraux.

Son engagement, son dynamisme et son efficacité feront de notre région, une région forte, créative et solidaire.


Partager sur Facebook