Imprimer cette page
Imprimer en PDF

Avenir de l'usine Blanc Aéro Industrie

Vendredi 6 décembre, j'ai participé à une rencontre à l’usine Blanc Aéro Industrie qui accueillait les partenaires financeurs : État, Région Département, Communauté de communes, pour une réunion technique autour de la nouvelle usine.

C’est bien le principe de travail collectif - entre les différents partenaires que sont l’État, la Région, le Département, la Communauté de communes- qui ressort de la démarche engagée depuis dix mois et qui devrait aboutir à la création d’une nouvelle usine de Blanc Aéro Industrie sur la zone de la Glèbe.

Nous avons d'abord visité l’unité de production de la rue Jean Vaurs autour du directeur Lionel Rivet et avec tous les partenaires, que ce soit les élus ou les représentants de l'Etat. Tous ont détaillé ce que pourrait être leur implication financière au projet de Lisi Aerospace.

«Nous irons au maximum de ce que nous pourrons faire», a souligné Martin Malvy qui fera voter une aide de 2 millions d’€ lors de la prochaine commission permanente de ce 12 décembre.

Il va plus loin, en proposant de compenser un éventuel de retard d’attribution de la nouvelle génération de fonds européens, jusqu’au plafond consenti pour les zones «A Finalité Régionale» (AFR), comme l’est celle de la Glèbe.

Par ailleurs, la Région accompagnera aussi l’aménagement de la zone en particulier au niveau des réseaux.

L’État ne devrait pas être en reste. Dans le cadre des actions d’Aides à la réindustrialisation, la DATAR a pris un arrêté d’apport de 4,75 millions d’€ (avance remboursable pour l’acquisition de matériel).

Jeudi prochain, le conseil communautaire adoptera plusieurs délibérations allant dans le même sens.

Désormais, la balle est dans le camp de l’actionnaire principal qui devrait donner une réponse d’ici fin janvier prochain. Martin Malvy y croit. Il l’a redit en rappelant : «Dans cette Région, nous avons souvent fait la démonstration vis-à-vis des industriels qu’il y avait un pacte entre l’État et les collectivités partenaires.»

Déjeuner avec Ilir Meta, Président de l'Assemblée nationale albanaise

Lundi 9 décembre, j'ai déjeuné à l'Assemblée nationale, en compagnie de députés français, avec M. Ilir Meta, Président de l'Assemblée nationale albanaise et fondateur du Mouvement socialiste pour l'intégration.

Ce déjeuner fut surtout l'occasion d'évoquer les problèmes rencontrés par ce petit pays de notre continent, longtemps condamné à l'autarcie et qui souhaite rejoindre l'Union européenne.


Partager sur Facebook